HomeHome  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  RegisterRegister  Log inLog in  

Share | 
 

 Lyrics

Go down 
AuthorMessage
Tiphanie
Designeuse
Designeuse
avatar

Messages : 3487
Date d'inscription : 2009-11-06
Age : 30
Localisation : Charleville-mézières (08)

PostSubject: Lyrics   Sun 4 Mar - 18:24

Le libérateur

Après des siècles d'oppression, de déni de tout,
Il s'est levé, s'est donné, offert aux siens, supplicié,
Il a provoqué l'insensé.

Vers la lumière, pars, glorifié,
Sans te retourner
Sois fier, de porter, le nom du prophète.

Si Tarek
Azizi
Habibi,
Tombeur du
Tyran, des
Tueurs de
Tunis, tu
Brises les
Chaînes de tes
Soeurs, de tes
Frères, de tes
Fils du désert

Libérateur, sans frontière,
Tu rejoins, l'histoire.

Après des scènes de passion, de défi debout,
Les tyrans s'en, sont allés, humiliés, balayés
Ils ont laissé enfin rêver...





Élévation

Nos variations créatives et sensuelles
Nous plongent dans des émois passionnels.
Elles stimulent nos splendides biologies,
Ainsi que nos puissants esprits érudits.
Nous évoluons à l’unisson vers le divin
Sur l'océan orgiaque où nous voguons
En direction de nouveaux lointains :
L'ivresse incarne notre destination.

Notre adoration d’essence céleste
Effluves et couleurs se manifestent,
Renvoie tabous et pudeur aux abîmes
S’exprime avec nos corps sublimes,
Au cours de nos ébats fantastiques,
Des combats pacifiques.
Nos variations créatives et sensuelles
(Et sensuelles….)
Nous plongent dans des émois passionnels.

Nous évoluons à l’unisson vers le divin
Sur l'océan orgiaque où nous voguons (voguons…)






Down The Road

Abandonné
Perdu, seul, au gré des forts,
Alors, encore, sur les chemins du mauvais sort

Idéalisée
Ton identité se meurt
À la recherche d’un ailleurs

Tu poursuis ton chemin
Là entre hier et puis demain, demain
Tu maudis les lois, seule la faim
Justifie les moyens

Apprends la vie
Les pages blanches du livre
Raisons, leçons, tu fends la ville ô bateau ivre

En perdition
Lumière du phare droit devant
L’espoir, un soir, sera là pour toi, plein Levant.






L'Orientale

L'Orient, Mystérieux
Senteurs épicées, touffeurs ambrées
Croise son regard, de soie, dévoilé

Fille du Sultan pacha de Ramadiyah
Lui sur la route de la soie

Dans la chaleur des parfums narguilés,
Il la revoit, sent son cœur chaviré
Hymen interdit, illicite
Ivresse extatique, onirique

L'Orient, orgueilleux
Les sens enflammés, désir, charmé

Erre avec l'espoir, la retrouver
Juste pour un soir lui parler
Quand enfin il trouve sa demeure
Peu importe qu'alors il n'en meurt

L'Orient, Mystérieux

Baisers passionnés, étreinte enflammée
Il part à jamais, s'éloigne vers l'Orient
Fuit les cavaliers du Sultan





Incandescence

J'ai senti tes yeux curieux
Dévêtir mon corps chaviré
Mes yeux te montrent ce feu
Qu'il ne faut refouler,
Tu évites mon regard

Hagarde, ma bouche t'invite
Ma sculpture se dévoile, et toi
Avide, tes valeurs mettent les voiles, pour moi
Tu perds enfin tes airs hypocrites
J'ai réveillé ton moi lubrique
Découvre le vénérable rite

Au prix de tes chères suppliques.
Je veux te sentir frissonner
Révèle ta nudité
Tes pensées licencieuses
Sors de cette nuit affreuse!

Joueuse, ma bouche t'invite
Ma sculpture se dévoile, et toi
Avide, tes valeurs mettent les voiles, pour moi
Tu perds enfin tes airs hypocrites
J'ai réveillé ton moi lubrique
Découvre le vénérable rite

Devant… mes danses lascives
Après de vaines esquives,
Nos pulsions se délivrent,
Nos étreintes nous enivrent!

Nos entraves implosent
Nos sens explosent






Overload

It's overload and I'm outta control
Let me go, goodbye xoxo
I'm sick and tired of you
taking me down with mental abuse
of bein' so misused
Down on my knees I need to break free!

Couldn't see through the smoke it was all an illusion
I let out a solid breath let it be over

Don't say that
Give me a break
I'd rather spend time alone
Rows and lies bring me down so
A stitch in time saves nine!
Get out of my bed
Get out of my sight
Get out of my head
Get out of my life

Get away, get away, get away
and someone rescue me!
get away, get away
Save this for another day!
Get away, get away, seriously
out of my way

It's overload and I'm outta control
Let me go, goodbye xoxo
I'm sick and tired of you
taking me down with mental abuse
of bein' so misused
Down on my knees I need to break free!

No way out
We’ve come to a point where nothing can be done anymore
I'm leaving the shit behind me
my new life begins!
Get out of my bed
Get out of my sight
Get out of my head
Get out of my life






Wine From The Sick

Come, enter this dark world of solitude
Where only phantoms and bats talk to you
Wispering, sepulchrally
Lost prophecies and ancient mysteries
Through the castle’s obscurity

Come, penetrate this fortress of endless agony and live
Into this non existing reality
Their time has come...
See the cryptic messages
Carved into the ruins of abandonned chambers
Whose doors have been banging enigmatically
Since they all… disappeared

Hear the moans of the forgotten souls resound in the dismal corridors

Come, into the ruins of abandonned chambers
Whose doors have been banging enigmatically
Since they all… disappeared






Théogyne

Je suis idéalisée
Telle une déesse,
Je brûle les pensées
Que tu me confesses.

J'incarne les tentatrices impudiques
Purificatrice et volcanique
Oublie les normes
Dont je me fous.
Caresse ces formes
Dont tu es fou.
Je suis envoûtante
C’est ma névrose,
Mais jamais repentante
Assumant ma psychose.

Je goute à l’élixir,
De tes désirs,
Je consume les vertus
De ta nature dévêtue.

Je suis honorée
Une fière amazone,
J'ai l’intention déclarée
De, chaque jour, prendre faune

Regarde bien mes yeux
J’exauce ton vœu,
Je violente dans l’ivresse
Ta candeur originelle.

Finis de perdre pied
Plaisir damné.
Cède à cet instinct primal
Plaisir total






Mirry Dancers

Tell me how not to yield to enticement, and I will try
Arousing lure and desire
Sweet inebriation

I’m possessed
By growing fuzzy feelings on November evenings
Braving the night sky
Between doubts and apprehension
The nth temptation to succomb
From the top of the white clouds of my romances

Think, is it more than just a dream
Unreal, Artificial, Illusory
The remembrance of instinctive acts
Ancient
Doomed
Do you believe in destiny/fate
Divine domination
Divine preeminence
Divine supremacy
Surrender

Still living covertly
So inconceivable to reveal
I can’t come to light
Don’t know how long I can keep this inside of me
But smiles and furtive glances should soon give me away
Let me be part of that vision of fading reveries






Je tempeste

Chaque jour, le temps qui passe
Me rappelle le destin qui nous glace
Me ramène au temps qui lasse

Chaque jour, retiens le temps
Tel un fou qui maîtrise le vent
Dans la saveur de l’instant

Refrain :
Le temps qui me stresse,
Retourner le sablier,
Le temps qui m’oppresse
Refuser la destinée

Ni fer ni feu, rien n’y peut,
J’ai le temps qui me stresse, j’ai le temps qui m’obsess’
Facétieux, rien n’y peut
J’ai le temps qui me stresse, j’ai le temps qui me presse


Chaque instant, ma vie me fuit
Se dérobe à toutes mes envies
Temps je t’aime à la folie

Chaque instant, le sable coule
Tombe au sol et se fond dans le moule
Et rejoint les pierres qui roulent

Pont :
Passent les minutes et les heures
Ce rêve me comble de bonheur
Des horloges cruelles arrêter le cœur !

Dans la nuit je m’enfuis loin de la ville
Pour rejoindre enfin là bas, la sublime île où le temps
Qui nous consume tant, n’est rien qu’un contretemps
Ne sentir qu’étonnement






Les Artisans Du Chaos

Chaque seconde, je me vide
De l'humanité en plein suicide
Les terriens devenus fous
Epuisent cet astre jusqu'à mon dégoût...

Mon existence se balance
Entre noirceur et torpeur
Au rythme....(semant décadence et violence)
du grand prédictateur

Tel un habile artisan du chaos,
L'homme a tracé son déclin au cordeau
Je plonge enfin dans le puits de l'oubli
Afin de ne plus savoir qui je suis......
"Tel un habile artisan du chaos, chaque instant je sculpte nos tragiques destins jusqu'au tombeau..."

Cette terre fut mon berceau
Demain elle sera mon tombeau
Au néant je m'en retournerai
En mille éclats me désintégrerai

Mon existence, une errance
Entre chaleur et froideur
Au rythme...(prônant luxure et déviance)
de l'inséminateur

_________________
Back to top Go down
View user profile
 
Lyrics
Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» bob brozman lyrics
» lyrics plugin
» Music and Lyrics avec Drew Barrymore et Hugh Grant
» [lyrics] Marc Sadane - One Minute For Love
» [Lyrics & Clip] Pauli Carman - Dial My Number

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Forum Officiel - Elyose  :: International section :: Elyose-
Jump to: